Des In-depth articles pour être mieux référencé

In-depth articlesGoogle teste actuellement une nouvelle fonctionnalité dans ses algorithmes pour proposer aux internautes des contenus traités en profondeur, de l’information plus pertinente et « complète ».

Le moteur veut privilégier les articles de fond en les faisant apparaitre dans un encadré spécial au milieu des autres résultats naturels. Ce qui évidemment, incitera les internautes à consulter en priorité la rubrique In-depth articles, puisqu’ils seront certains d’accéder à des sources fiables et intéressantes.

Objectifs de Google

Selon le moteur de recherche, pas moins de 10% des requêtes effectuées sur le web le sont pour trouver des articles de fond. Il lui semblait donc logique de mettre en avant ce type texte pour mieux répondre aux attentes des internautes.

L’intérêt de favoriser la visibilité des In-depth articles dans les serp se trouve également dans leur potentiel à rester pertinent longtemps après leur publication. Ils ne relayent pas de simples actualités, ils traitent chaque sujet de long en large. Ils apportent donc une véritable analyse et une valeur ajoutée aux lecteurs.

À qui profiteront les In-depth articles ?

La fonctionnalité n’a été déployée qu’aux USA pour le moment et uniquement pour les résultats en anglais.

Les sites à forte notoriété comme le Wall Street Journal, le New Yorker ou encore le Guardian en ont logiquement bénéficié. Ils apparaissent déjà dans un cadre In-depth articles.

Mais la notoriété de ces médias n’est pas forcément en cause si l’on en croit Pandu Nayak, un technicien de chez Google. Selon lui, les articles d’auteurs totalement inconnus pourraient se retrouver dans ce cadre In-depth, car la fonctionnalité n’a pas été développée pour mettre en avant les plus connus, mais pour favoriser la visibilité des articles les plus pertinents.

Évidemment, la notoriété joue un rôle important, mais elle n’est pas le seul critère que Google prend en compte.

À quand les cadres In-depth articles en France ?

Aucune information n’a été dévoilée à ce sujet, mais comme toujours, si les tests qui se déroulent actuellement sur Google US sont concluants, cette fonctionnalité se propagera inévitablement à tous les pays où le moteur de recherche est présent.

Ce nouveau critère de classement n’est rien d’autre qu’une étape complémentaire dans la quête de Google à vouloir proposer des sources documentaires toujours meilleures. Il parait donc inévitable que le concept se généralise voire même qu’il s’améliore.

Ce qui aura évidemment des conséquences sur les méthodes de référencement et surtout sur le marché de la rédaction.

Quel impact pour les rédacteurs web ?

Nous avons vu dans un article précédant que l’Author rank était déjà un critère important dans la classification des sites internet et que les rédacteurs devaient se spécialiser pour espérer faire valoir la crédibilité de leur savoir.

L’apparition de la fonctionnalité In-depth articles ne fait que confirmer ce besoin de spécialisation, car seuls des experts dans leurs domaines peuvent rédiger des articles approfondis.

Les rédacteurs web devront donc se professionnaliser et surtout ouvrir leur compte auteur sur Google+ aussitôt que possible.

Impact sur les stratégies seo

Chacun sait déjà que le contenu est le pilier d’un bon référencement et que chaque article doit répondre à des critères de qualités déjà très pointues.

Sachant que les In-depth articles admettront une meilleure visibilité, la question qui se pose est : quelles exigences supplémentaires faudra-t-il respecter pour espérer se retrouver dans les cadres In-depth, le jour ils seront introduits sur Google.fr ?

Pour l’heure, on ne peut que polémiquer sur le sujet, mais si l’on regarde le cheminement du moteur de recherche, on peut présumer que cette nouvelle fonctionnalité concourra aux mêmes objectifs que Panda et donc qu’elle fonctionnera sur les mêmes critères qualitatifs.

Il faut donc se demander dès maintenant quelles différences y aura-t-il entre un article de qualité aux normes « Panda » et un texte de fond.

Que pourrait être un In-depth article pour Google ?

Au regard des exigences de Panda qui sont déjà drastiques et qui obligent un très haut niveau de qualité, difficile de savoir ce qui pourrait différencier un texte de qualité d’un article de fond.

Mais puisque tout le monde est déjà contraint à la qualité pour satisfaire Panda, la notion d’article approfondi dépendra surement et davantage du taux de rebond ainsi que de l’Author rank.

En considérant que Google favorise déjà les articles longs dans sa manière de classer les sites, la longueur des textes pourrait être un autre facteur déterminant.

Conclusion :

L’arrivé des In-depth articles est à prévoir dans un avenir proche.

L’Author rank, le taux de rebond et la longueur des textes sont des facteurs qui risquent de prendre davantage d’importance dans les critères de classement de Google.

Les auteurs ont donc tout intérêt à développer rapidement leur Author rank, car la paternité des textes sera un facteur de plus en plus influent à l’avenir.

La création de blog d’entreprise s’imposera surement pour les sociétés web, car cela leur permettra de proposer des articles de fond et donc d’améliorer leur visibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *