Quelles actions acheter en bourse ?

Acheter des actions en bourse

Sur les marchés de la bourse, on peut acheter plusieurs types d’actions. Mais il y a quand même celles qui se démarquent des autres pour mille et une raisons. Néanmoins, choisir celles qu’on va acquérir n’est pas toujours facile. D’ailleurs, les risques sont toujours non négligeables. Cela ne fait qu’augmenter la pression et rend encore plus ardu la sélection des actions à acquérir. Heureusement, il existe plusieurs techniques qu’on peut mettre en œuvre pour trier les actions à acheter en bourse.

Comment trier les actions à acheter en bourse ?

Pour acheter des actions en bourse, on doit être curieux et perspicace. On ne peut faire aucune sélection des actions à acquérir en bourse qu’en s’informant sur chacune d’elles ou au moins sur celles qui semblent à priori intéressantes. Pour ce faire, on peut aller directement sur les sites web officiels des sociétés cotées qui les proposent. On peut aussi se renseigner sur les plateformes boursières de toutes les sortes ou encore sur les journaux et magazines financiers. Une fois qu’on dispose de toutes les données, on peut déjà faire un premier tri. Rien ne sert de mettre dans la liste les titres ou les actions proposées par des entreprises qui ne partagent pas les mêmes valeurs que soi-même. Mieux vaut n’ajouter que les actions des sociétés qu’on comprenne.

En quelque sorte, on doit établir une liste de critères sur laquelle se baser. À chaque fois qu’une action ne correspond pas à la grande majorité des critères, on l’élimine.

Si on a n’a pas vraiment envie de se casser la tête à faire le choix des actions, on peut aussi demander de l’aide auprès des professionnels. On peut par exemple solliciter les conseils des intermédiaires comme les courtiers.

Acheter au moins dix actions

Faire une diversification des placements est l’un des conseils qu’on donne toujours à toutes les personnes qui souhaitent acheter des actions en bourse. Cette opération est une lame à double tranchant. Dans le premier cas de figure, si on gagne avec toutes actions achetées, on bénéficie donc d’un rendement optimisé. Dans un deuxième cas de figure, les risques de perdre toutes les actions en même temps sont moindres. On limite donc les pertes.

Parmi les dix actions achetées, on a toujours un minimum de gains potentiels. De cette manière, on ne peut pas tout perdre en même temps.

Exemples d’actions possibles

La baise ou le retour à une plus forte volatilité n’est pas forcément une mauvaise nouvelle pour l’investisseur. En effet, il est possible de profiter de la baisse exagérée d’un titre. On peut faire un ramassage des actions de qualité. C’est une stratégie intéressante. Voici alors cinq actions qui ont connu des reculs, mais qui dans un futur proche peuvent faire gagner les investisseurs.

Klepierre est la première action qu’on puisse acheter en bourse. Cette action est parfaite pour ceux qui ont un profil prudent. C’est une action dans le domaine foncier. CGG est aussi un exemple à donner à ceux qui souhaitent connaitre une action s’ils veulent acheter des actions en bourse. Il convient aux profils très spéculatifs et il est dans le pétrole. Et si l’on a un profil plutôt dynamique, on peut prendre une action Alten. Il s’agit de titre d’un groupe d’ingénierie et de conseil en innovation. Une action Michelin est aussi parfaite pour un profil dynamique. Le titre a été presque passif depuis plusieurs mois. Mais depuis 2017, l’entreprise du pneumatique a connu une croissance. Pour finir, on peut aussi envisager de prendre une action Eurotunnel. S’investir chez cet opérateur d’autoroutes et d’aéroports permet d’envisager de futurs gains.

Quand acheter et vendre les actions ?

Si l’on souhaite profiter du meilleur moment pour faire un achat d’action, il faut attendre un krash. À ce moment-là, le prix de l’action baisse. On peut donc avoir la chance de devenir titulaire d’un titre. Néanmoins, savoir quand revendre l’action ou le titre gagné après un krash n’est pas vraiment évident. C’est une opération difficile. Pour optimiser les gains, mieux vaut faire beaucoup d’analyses. À partir du moment où on dispose d’une action, on doit suivre de près l’évolution des graphes. Il faut bien maitriser les logiciels de suivi des données. Quand on sait quand l’action est à son top, on peut décider de la revendre.

Cependant, il faut toujours garder en tête qu’à tout moment, on peut aussi perdre. Les risques sont omniprésents. En effet, la situation ne reste pas constante comme au moment où on a décidé d’acheter des actions en bourse. Beaucoup de choses peuvent changer et tout faire basculer. Au lieu de hausser, le prix peut aussi considérablement baisser pour diverses raisons. Et pourtant, si l’on souhaite faire tourner le capital, on aura besoin de revendre l’action. Il arrive donc qu’on doive faire la revente à perte. Mais au lieu de risquer de ne plus pouvoir revendre le titre, mieux vaut profiter des derniers moments où il a encore de la valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories